INFORMATIONS

MEDIATHÈQUE

IDENTIFICATION

VISITEURS

290372
Votre IP : 54.225.59.14

Histoire du club jusqu'au début des années 90.

1967-1968

Le club se limite toujours à quatre équipes engagées : 2 seniors, 1 cadet et 1 minime. Les résultats sont moyens. A noter qu'un bruit court : la création d'un stade municipal au château des Basses-Roches acquis par la commune. Un luxe nécessaire car la précarité des installations (pas de sanitaires, ni d'eau courante, le ruisseau pour se laver à la fin des matchs) n'encouragent pas de nouveaux joueurs à nous rejoindre.
Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur Twitter

1966-1967

Création d'une équipe Espoirs confiée à Monsieur HEINRICH. L'augmentation des effectifs contribue à renforcer la bonne ambiance au sein du club. Bon comportement général des équipes dans leurs différents championnats.
Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur Twitter

1964-1965

Le club s'étoffe avec la création d'une équipe Cadets et une forte progression de l'effectif senior qui permet de créer une équipe réserve. La saison est marquée par l'accession de l'équipe fanion en 2ème division. Les bénévoles continuent de batailler pour aménager le terrain grâce à l'aide de Monsieur BESNARD.
Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur Twitter

1965-1966

Les structures sportives du club se renforcent avec l'arrivée d'un entraîneur, Monsieur LEPOT, qui encadre les seniors et initie les jeunes. La saison est satisfaisante : la 1ère se maintient en 2ème division, la réserve termine à la 11ème place tandis que les Cadets poursuivent leur apprentissage dans leur championnat.
Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur Twitter

1963-1964

En septembre 1963, l'A.S.J. Football fait son entrée dans le paysage footballistique du Loir et Cher. Fort de 16 licenciés qui sont rejoints en cours de saison par 5 nouveaux joueurs, le club engage une équipe senior en Championnat de 3ème division départementale qui finit à une forte honorable 6ème place.
Partager sur FacebookPartager sur Google PlusPartager sur Twitter